bandeau_haut

<< Analyses & études

1er/06/2003

Les évolutions sociologiques de la famille

La famille a toujours été définie comme une institution fondamentale de la société parce qu’elle assure une fonction de reproduction, de cohésion, de stabilité et de socialisation. Or, les changements survenus depuis une trentaine d’années interrogent l’édifice traditionnel de la famille. La vision la plus répandue consiste à souligner la montée en puissance des conduites individualistes, en rien égoïstes et narcissiques, qui viendraient saper les fondements de l’institution et de tout ordre social. On insiste plus généralement sur l’indétermination des situations dans un monde devenu incertain et instable. Certes, la structure et l’organisation même de la famille se sont profondément transformées. Mais il est trompeur, et même certainement faux, de parler de "désinstitutionnalisation". La famille ne s’est pas ’désinstitutionnalisée" mais se décline simplement sous des formes démographiques plurielles (...)



Source : publication CNAF - Revue recherches et prévisions n° 72

Texte intégral téléchargeable infra.
(PDF - 133.9 ko)


Descripteurs