bandeau_haut

<< Analyses & études

1er/12/2006

Fréquentation des centres de vacances depuis 1954

Les « colos » intéressent toujours les familles ! Tel est un des principaux enseignements de l’enquête réalisée en 2004 par l’Observatoire des vacances et des loisirs des enfants et des jeunes (OVLEJ) .

Plus de la moitié des parents interrogés se disent favorables au départ de leurs enfants en centre de vacances et un tiers ont déjà fait partir un ou plusieurs d’entre eux dans ce cadre. Mais, surtout, les résultats relevés par l’OVLEJ sont comparables à ceux enregistrés par la SOFRES en 1983 (SOFRES, 1983).

L’attitude positive des parents mais également leur comportement apparaissent donc remarquablement stables. Chaque année, de moins en moins d’enfants partent en centre de vacances Pourtant, chaque année, de moins en moins d’enfants et de jeunes partent en centre de vacances. Si leur fréquentation concerne la même proportion de familles qu’il y a vingt ans, elle serait alors plus irrégulière voire ponctuelle, expliquant la baisse de l’activité enregistrée par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.

Quelles seraient les raisons de cette transformation des pratiques ? Pour tenter d’y répondre, l’évolution de l’activité des séjours collectifs, l’identification des étapes et les points de rupture ont été reconstitués. Le Bureau des centres de vacances et de loisirs du ministère a permis l’accès à ses archives et de recueillir des données depuis 1954.

L’activité sur la période 1994-2001 a fait l’objetde publications régulières par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative depuis juin 2000 et par l’OVLEJ. L’attention s’est donc récemment focalisée sur cette période et la baisse qui la caractérise. Pour les années précédentes, la diffusion des données était plus irrégulière, relativement parcellaire et ne favorisait pas une lecture sur le long terme. Les analyses réalisées se sont alors centrées sur les séjours d’été se déroulanten France [(Jelen, 1998 ; Houssaye, 1991) et ont conclu à un « effondrement » de la fréquentation des centres de vacances depuis le milieu des années soixante (...)


Article d’Isabelle Monforte Psychosociologue, chef de projet de l’Observatoire des vacances et des loisirs des enfants et des jeunes
IMG/jpg/CL.jpg
Texte téléchargeable infra.

(PDF - 148.6 ko)