bandeau_haut

<< Analyses & études

25/04/2009

Modes de garde : vécu et attentes des parents et futurs parents

La question des modes de garde conserve actuellement toute son actualité, car le taux de natalité en France est particulièrement élevé et les parents doivent pouvoir concilier vie familiale et vie professionnelle.

L’UNAF a toujours prôné le libre choix, c’est à dire la possibilité pour les parents qui le souhaitent de cesser momentanément de travailler pour IMG/jpg/090504EtudeUNAF384Doc.jpg élever leur enfant, et pour ceux qui veulent continuer à travailler, la mise à disposition de modes de garde de qualité et sécurisants.

Face aux différents projets gouvernementaux concernant les modes de garde et au-delà des rapports et analyses statistiques, l’UNAF a souhaité aller à la rencontre des parents et futurs parents afin de les écouter attentivement pour mieux comprendre leurs attentes.

Une étude qualitative approfondie, réalisée à l’UNAF, entre juillet et septembre 2008, auprès de 58 parents a donc permis de suivre les opinions, représentations et souhaits des parents concernant les modes de garde, lors des différentes étapes qui entourent la naissance de leur enfant : lorsque la mère est enceinte de son premier enfant, en congé maternité, lorsqu’elle vient de reprendre son travail, puis de nouveau lorsqu’elle est enceinte de son deuxième enfant.

Cette étude a permis de nuancer certaines généralités sur les préférences des parents en termes de mode de garde. La recherche d’un mode de garde apparaît en réalité comme un véritable parcours du combattant, particulièrement anxiogène pour les mères, qui souvent dénoncent le manque d’accompagnement dans cette recherche.

Quatre situations types différentes se dégagent cependant, montrant que toutes les mères ne sont pas forcément dans la même situation et armées de la même manière pour mener ce « combat » jusqu’au bout.

Enfin apparaît de manière assez nette une préférence marquée au moment du choix pour la garde collective, jugée plus rassurante, tout au moins quand on ne connaît pas personnellement d’assistante maternelle, même si cette préférence va évoluer au cours du temps et que les parents vont finalement valoriser le mode d’accueil actuel de leur enfant, quel qu’il soit ...

Etude qualitative publiée en mars 2009 par l’Union Nationale des Associations Familiales téléchargeable infra.

(PDF - 324.8 ko)


Descripteurs