bandeau_haut

<< Autres domaines

5/05/2007

La politique en faveur de la petite enfance en France

"...En 2006, avec 830 900 naissances et un taux de fécondité de près de 2 enfants par femme, la France figure parmi les pays européens où naissent le plus d’enfants. La France recense aujourd’hui 4,8 millions d’enfants de moins de 6 ans, dont 2,4 millions de moins de 3 ans. Le taux d’activité des femmes en âge d’avoir des enfants atteint 80 % et 60 % des enfants de moins de 6 ans grandissent au sein de couples dont les deux parents travaillent.
La petite enfance est au coeur de la politique familiale française. Ce secteur représente 1 % du PIB, les aides à la petite enfance s’élevant à 10,2 milliards d’euros en 2006. Le financement de la petite enfance relève de la loi annuelle de financement de la Sécurité sociale, branche Famille. Le soutien de l’Etat à la petite enfance a pour objectif de permettre la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale, et repose sur le principe du libre choix des familles. Ce libre choix consiste, d’une part, à permettre aux familles de maintenir, suspendre ou réduire l’activité professionnelle des parents et, d’autre part, à offrir des modes de garde diversifiés pour que la famille puisse choisir celui qui répond le mieux à ses besoins.
La politique de la petite enfance en France comprend plusieurs volets : la protection infantile, l’accueil du jeune enfant, le versement d’allocations familiales. Elle est complétée par les congés de maternité et de paternité relevant de la branche de l’assurance maladie de la sécurité sociale et par la scolarisation des enfants à l’âge de 3 ans qui est du ressort de l’éducation nationale. L’accueil et l’éducation de la petite enfance sont assurés par plusieurs types de structures où le secteur public domine largement...."

Source : Etats Unis, Ambassade de France
Document téléchargeable infra
(PDF - 245.8 ko)


Descripteurs