bandeau_haut

<< Expériences & outils

1er/10/2001

Des livres et des bébés

IMG/jpg/1009c.jpg

Bien avant d’aller à l’école, très tôt, dès leur première année, les tout-petits possèdent cet infini savoir : les mots du papier racontent des milliers d’histoires, et ce qui est écrit dans le livre, ces drôles de petites taches d’encre silencieuses et persistantes, ont bien un sens.

Les petits explorateurs de la vie apprennent en quelques mois à connaître et à reconnaître le livre. D’abord dans sa matérialité d’objet-livre : son format, ses couleurs, son odeur, sa mise en pages, sa mise... en bouche. Très vite, l’enfant va vers le livre, dans une approche physique et sensorielle ; il le découvre, l’explore sous toutes ses coutures, s’y agrippe, le suce, le mordille, le mange.

Mais sitôt qu’il l’a ainsi fait sien, apprivoisé, comme incorporé, le voilà qui cherche, derrière la matière, à comprendre : le début, la fin, les pages qui se succèdent, l’envers et l’endroit et puis les lettres, leur organisation, leur répétition... Le bébé a compris que les mots du livre disent le monde. Et d’abord la mère, le père et tous ceux qui l’entourent. C’est bien pour cette raison que les imagiers ont autant de succès auprès des tout-petits : ils épellent le réel, le quotidien, rendent présents les choses et les gens qui leur sont liés.

Le livre, aux aubes naissantes, ouvre sur un espace aussi grand que le géant de Zéralda, aussi coloré que la maison à dormir debout et aussi magique et animé que tous ces ouvrages à trous, à tirettes, à cachettes. Le livre est vraiment une drôle de chose, pleine de sens et de vie.
Illust : 1009b, 21.5 ko, 210x220
Vous rendez-vous compte de tout ce qu’il est possible, en ce début de 3e millénaire, de dire, d’écrire sur cette rencontre singulière entre le livre, le bébé et l’adulte qui servira de passeur de culture, de grand ordonnateur du monde, de compagnon de route ? Impensable il y a encore si peu de temps et peut-être toujours pour certains, qui sont assurés que le bébé ne comprend rien à l’écrit.

Mais le bébé du XXIe siècle n’est plus vraiment un bébé, il n’est même plus un infans, celui qui ne parle pas, il est une personne, douée de mille capacités, un vrai savant, il ne demande qu’à être traité avec attention, respect et... amour, à la vraie mesure de ce qu’il est. Un petit d’homme, un être de désir et de parole, réveillant chez ceux qui s’en occupent, le chérissent, l’accueillent et le soignent, des émotions et des sensations violentes et inconnues.

Un être de désir et de parole

Illust : 1009a, 23.7 ko, 195x252
Le bébé a ainsi droit à la culture, précocement. Il a droit à une histoire et à des histoires, de jouer avec les mots, la langue, de déchirer les livres aussi.Il a le droit à la paresse, au rêve, de découvrir le monde et ceux qui l’habitent, en prenant son temps.

C’est dire que mettre des livres partout où il y a des bébés, à la maison, en crèche, à l’hôpital, dans les ludothèques, ce n’est assurément pas pour qu’ils apprennent plus vite et mieux à lire, un apprentissage de plus en plus précoce, comme une oie à gaver, non, c’est pour rendre le monde plus « lisible », c’est pour transmettre l’importance du langage, du partage, du ludique, de l’esthétique, de la poésie en fait.

Allez, soyez poètes, imaginez, rêvez ; donnez des livres à « manger » aux tout-petits, lisez-les avec eux, donnez-leur de votre temps, de vous, de ce qui est en vous, profond, vivant, vrai, le goût du monde et le plaisir de le comprendre et d’y vivre.

Il y a plus de vingt ans, en France, des psychiatres d’enfants [1]s’associaient à des professionnels du livre pour le rendre accessible aux tout-petits. Leurs travaux, aujourd’hui reconnus et partagés, témoignent de l’importance de cette simple phrase : « Les bébés ont besoin de caresses, de lait... et d’histoires. » Une simple phrase, quelques mots écrits qui chanteront encore longtemps la musique de la vie.

Patrick Ben Soussan Pédopsychiatre, praticien hospitalier, Marseille _
Patrick Ben Soussan est l’auteur de :

- • La grossesse n’est pas une maladie , éd. Syros, Paris, 2000.
- • Le Bébé imaginaire , éd. Erès, Toulouse, 1999.

Des livres et des bébés

Péric est un petit garçon qui vit dans le beau pays de Bretagne, là où poussent l’herbe au printemps et les cailloux en hiver. Il garde ses chèvres, dont Pac, la plus vieille. Un jour, Péric s’en va à l’école et le voilà sortant de sa besace un curieux objet. « Regarde, dit-il à Pac, ça s’appelle un LIVRE, et dedans il y a des MOTS ! » Pac ouvrit le livre avec son sabot et colla son oreille sur les pages. « Peuh !, fit-elle déçue, je n’entends rien, il n’y a pas de mots dans ton machin ! » Péric rit et fit une pirouette. « Mais si, mais si : les mots sont ECRITS dans le livre. Ce sont des mots silencieux qui restent toujours accrochés sur le papier. » Pac ouvrit de gros yeux ronds sans trop comprendre. « Et moi, j’apprends à les LIRE ! », reprit Péric. « Lire ? », répéta Pac. « Oui, ça veut dire écouter avec les yeux les mots écrits sur le papier. Et quand tu sais lire, eh bien, les mots du papier te racontent des milliers d’histoires ! "

Péric et Pac, de Jennifer Dalrymple, éd. L’Ecole des loisirs, Paris, 1994.

[1] Il faut rendre hommage aux fondateurs de l’association Acces, Actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations, fondée en 1982 par Tony Lainé (†), René Diatkine (†), Marie Bonnafé et quelques autres, qui depuis lors battent le pavé pour développer cette idée que Les livres, c’est bon pour les bébés (de Marie Bonnafé, éd. Calmann-Lévy, Paris, 1994) et qu’il faut Lire des livres à des bébés (de Dominique Rateau, coll. Mille et un bébés, éd. Erès, Toulouse, 1999).


Article extrait du n°43 (3e trimestre 2001) de Label France, publication du Ministère des affaires etrangeres consultable sur son site.http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/fr...  [1]

Sommaire du N° 43 de Label France : IMG/gif/rubon11366.gif

- Editorial Lire
- L’éducation des humains commence très tot Lire
- L’échographie : un rituel d’initiation à la parentalité Lire
- Que savent les foetus ?Lire
- L’heritage de Françoise Dolto : L’enfant est une personneLire
- A l’écoute des nouveau-nésLire
- Pour une naissance heureuse Lire
- L’institut de la puériculture de Paris : Une structure au service de la vie Lire
- Le droit au rêve , même à l’hôpital Lire
- Des livres et des bébés Lire
- "La crèche est adaptée aux tout-petits" Lire
- Soulager la douleur à l’hôpital Lire
- Derriere les barreaux Lire
- La révolution des mentalités doit encore avoir lieu Lire
- "Il faut adapter le droit de la famille à l’évolution des moeurs Lire
- Pour en savoir plus Lire

Notes

[1] Les articles publiés dans le magazine « Label France » et les idées qui peuvent s’y exprimer n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs et ne représentent pas une position officielle du ministère des Affaires étrangères. La reprise des articles dans la presse est libre de droits, sous mention « Label France » et nom de l’auteur.