bandeau_haut

<< Analyses & études

1er/03/2006

A qui confier mon bébé ?

Pratique et développement de l’accueil des enfants d’âge préscolaire en Espagne

En Espagne, depuis le début des années quatrevingt-dix, les modes d’accueil non parentaux des enfants âgés de 0 à 3 ans n’ont cessé de se développer. La prise en charge de cette tranche d’âge s’est accrue, passant de 4 % en 1992 à 13,5 % en 2004. Malgré cette tendance positive, l’offre d’accueil des très jeunes enfants est l’une des plus faibles des pays de l’Europe occidentale. Cette situation est particulièrement négative dans un pays qui a pour objectif affiché d’encourager l’emploi des femmes (45 % en 2004) et de promouvoir la conciliation entre les responsabilités familiales et l’emploi rémunéré. Cette faiblesse de l’offre a souvent été attribuée à l’existence, en Espagne, de fortes structures familiales et à l’obligation morale, profondément ancrée, de privilégier la garde familiale. Ainsi, indirectement, l’État a été empêché d’intervenir dans l’ordre familial privé. Dans cet article, cette explication culturelle est remise en cause par une analyse de l’utilisation et du développement des services pour les jeunes enfants. Le développement des modes d’accueil est principalement lié, au niveau individuel, aux contraintes matérielles des femmes et, au niveau collectif, aux caractéristiques des municipalités (…).

Source : publication CNAF - Revue recherches et prévisions n° 83- Genre et État-providence. Les réformes des politiques familiales en Europe et en Amérique du Nord

Texte intégral téléchargeable infra.

(PDF - 176.5 ko)